Stupor Mundi

                           réalisation Thomas Bertay & Pacôme Thiellement
                           production Sycomore Films
4 x 50 min

 

Stupor Mundi propose un voyage historique, politique, musical et métaphysique, guidé par la figure énigmatique de Frank Zappa, des années 60 à nos jours. A travers des images d’archives inédites et des rencontres avec des intervenants de part le monde ressurgit la scène historique méconnue des Freaks de Los Angeles, pure épiphanie de l’esprit carnavalesque dans l’Histoire.

 

J’ai découvert le travail de Pacôme Thiellement et Thomas Bertay par le Dispositif, série de courts métrages réalisés uniquement à partir de found-footage, et les ai rencontrés alors qu’ils terminaient le montage du 52ème et dernier épisode. Ils cherchaient alors un opérateur pour un projet plus long clôturant la série. Stupor Mundi reprend un des thèmes du Dispositif, la lointaine tradition alchimique, sa manifestation dans la culture carnavalesque et sa resurgence dans l’oeuvre de Frank Zappa. Produit par Xavier Filliol et soutenu par Gail Zappa, le film mêle archives et images recueillies à plusieurs pôles alchimiques : Paris, Palerme, Bourges et Los Angeles.

La forme du film évoque elle-même l’opération alchimique, faite de matériaux de différentes natures à faire entrer en fusion. Nous calant sur la disparités des archives, nous avons décidé de tourner à plusieurs formats, avec la caméra la plus adaptée à chaque situation, de la préparée-éclairée à l’urgence non autorisée. Les images ont ainsi été tournées avec une Sony FS700 + Odyssey utilisée à plusieurs vitesses du 4K au SD, des DSLR de plusieurs marques et des téléphones portables.